Signez la pétition!

NON au plan d’austérité jurassien OPTI-MA

Untitled2

Le Gouvernement jurassien a rendu public récemment les 141 mesures du plan d’austérité OPTI-MA, qui ont pour but d’économiser 35 millions de francs d’ici 2018.

Si certaines de ces mesures présentent une certaine logique, d’autres sont parfaitement injustes et vont porter préjudice à la population ; notamment celles qui concernent la réduction des prestations sociales ou qui touchent à la santé et la prévention santé, aux transports publics, à la culture, à l’enseignement et à la formation.

Bien qu’attaché-e-s à une utilisation efficace de l’argent des contribuables, nous refusons de céder à cette hystérie des coupes budgétaires car elles font porter le fardeau aux régions périphériques et aux individus les plus fragiles de la société (personnes âgées, handicapés, familles monoparentales, etc). Ce coup de rabot est d’autant plus indigne que voici un an le Parlement jurassien a supprimé l’échelon supérieur des impôts, offrant par là un magnifique cadeau aux contribuables les plus fortunés.

Voici quelques exemples qui nous préoccupent particulièrement :

  • Mesure 39: réduction de l’aide financière à la Fondation aide et soins à domicile de CHF 200’000.-, soit 5.6% de l’enveloppe totale.
    -> Est-ce que nos grands-parents pourront encore bénéficier de soins et de repas à domicile? Où seront pris ces CHF 200’000.-?
  • Mesure 69: réduction des subventions d’exploitations aux transports publics de CHF 550’000.-, soit 5% de la subvention totale.
    -> Est-ce que le bus s’arrêtera encore dans notre village? Dans quels horaires de bus va-t-on tailler?
  • Mesure 20: modification des modalités de financement et d’encadrement dans le domaine de l’accueil extrafamilial: économie de CHF 1’500’000.-.
    -> Est-ce que les ménages modestes pourront encore payer la crèche pour leurs enfants?
  • Mesure 97: ouverture et fermeture de classes: économie de CHF 3’450’000.-.
    -> Où auront lieu les 23 fermetures de classes prévues. et quelles conséquences pour l’éducation de nos enfants?

Nous estimons être en droit, en tant que citoyen.ne.s, de savoir quelles prestations publiques vont être supprimées et quelles en seront les conséquences dans notre vie quotidienne dès maintenant et dans le futur.                              

En signant cette pétition, nous demandons au Gouvernement et au Parlement d’abandonner ces mesures problématiques et d’étudier démocratiquement d’autres pistes afin d’équilibrer les finances cantonales.

NON au plan d'austérité jurassien OPTI-MA

NON au plan d'austérité jurassien OPTI-MA

Le Gouvernement jurassien a rendu public récemment les 141 mesures du plan d’austérité OPTI-MA, qui ont pour but d'économiser 35 millions de francs d'ici 2018.

Si certaines de ces mesures présentent une certaine logique, d'autres sont parfaitement injustes et vont porter préjudice à la population ; notamment celles qui concernent la réduction des prestations sociales ou qui touchent à la santé et la prévention santé, aux transports publics, à la culture, à l'enseignement et à la formation.

Bien qu'attaché-e-s à une utilisation efficace de l'argent des contribuables, nous refusons de céder à cette hystérie des coupes budgétaires car elles font porter le fardeau aux régions périphériques et aux individus les plus fragiles de la société (personnes âgées, handicapés, familles monoparentales, etc). Ce coup de rabot est d'autant plus indigne que voici un an le Parlement jurassien a supprimé l’échelon supérieur des impôts, offrant par là un magnifique cadeau aux contribuables les plus fortunés.

Voici quelques exemples qui nous préoccupent particulièrement :

Mesure 39: réduction de l'aide financière à la Fondation aide et soins à domicile de CHF 200'000.-, soit 5.6% de l'enveloppe totale. -> Est-ce que nos grands-parents pourront encore bénéficier de soins et de repas à domicile? Où seront pris ces CHF 200'000.-?
Mesure 69: réduction des subventions d'exploitations aux transports publics de CHF 550'000.-, soit 5% de la subvention totale. -> Est-ce que le bus s'arrêtera encore dans notre village? Dans quels horaires de bus va-t-on tailler?
Mesure 20: modification des modalités de financement et d'encadrement dans le domaine de l'accueil extrafamilial: économie de CHF 1'500'000.-. -> Est-ce que les ménages modestes pourront encore payer la crèche pour leurs enfants?
Mesure 97: ouverture et fermeture de classes: économie de CHF 3'450'000.-. -> Où auront lieu les 23 fermetures de classes prévues. et quelles conséquences pour l'éducation de nos enfants?

Nous estimons être en droit, en tant que citoyen.ne.s, de savoir quelles prestations publiques vont être supprimées et quelles en seront les conséquences dans notre vie quotidienne dès maintenant et dans le futur.

En signant cette pétition, nous demandons au Gouvernement et au Parlement d'abandonner ces mesures problématiques et d'étudier démocratiquement d'autres pistes afin d'équilibrer les finances cantonales.

[signature]

2,008 signatures

Partagez avec vos amis:

   


Dernières signatures
2,008Marc JenniLes Enferssept 25, 2016